Non classé
Like

Hausse du prix de la viande à Labé : la Délégation spéciale rappelle à l’ordre la Coopérative des bouchers

20 juin 2017
388 Views
0 Comments
3 minutes read
Hausse du prix de la viande à Labé : la Délégation spéciale rappelle à l’ordre la Coopérative des bouchers

La Coopérative des bouchers et la Délégation spéciale de Labé se sont entretenues le jeudi 15 juin 2017 autour de la hausse vertigineuse du prix du kilogramme de viande dans les boucheries de la ville en ce mois saint de Ramadan. En quelques jours, le kilogramme de viande est passé de 30 000 à 35 000 francs guinéens, sans qu’aucune explication ne soit donnée par les bouchers. Une situation qui a obligé la délégation spéciale de Labé à taper du poing sur la table.




Après les multiples dénonciations et accussations faites par des citoyens contre la hausse du prix du kilogramme de viande, les autorités locales ont jugé nécessaire de convoquer les représentants des bouchers. Le vice-président de la Délégation spéciale de Labé, Mamadou Doumbouyah, est revenu sur le contenu de la rencontre : « Selon les informations qui courent à travers la ville, les bouchers ont augmenté le prix du kilo de viande de 30 000 à 35 000 francs guinéens et de 35 000 à 40 000 francs guinéens, selon les qualités, sans prendre contact avec la commune. On les a fait venir pour avoir une confirmation. Et nous avons trouvé effectivement que ces informations sont avérées. Ils cherchent des aguments qui ne tiennent pas » la route.

Poursuivant son compte-rendu, M. Doumbouyah a annoncé que le prix de la viande pourrait baisser dans les prochaines semaines à Labé. « Nous avons voulu que le kilogramme de viande soit vendu à 25 000 francs guinéens, comme à Pita et environs. Mais compte tenu des conditions dans lesquelles ils obtiennent les bœufs, nous leur avons mis en demeure de revenir à l’ancien prix qui est de 30 000 francs guinéens », a-t-il indiqué.

Le vice-président de la délégation spéciale a ajouté que  » tout boucher qui se hasarderait à augmenter le prix de la viande, nous allons fermer sa place et récupérer sa carte profesionnelle. Nous n’avons pas besoin de donner une date autour de cela, nous avons pris des dispositions de contrôle ; et nous attendons la suite ».

Selon les autorités communales, les responsables des bouchers sont impliqués dans l’augmentation constatée ces dernières semaines dans les marchés de Labé du prix, et promettent que le prix sera revu à la baise.

Les multiples tentaives de Foutanews de joindre les responsables de la coopérative n’ont pas abouti. Mais selon nos informations, cinq jours après la rencontre, les prix n’ont pas changé. Reste à savoir si la Délégation spéciale va mettre à exécution ses menaces.

Foutanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *